tout le monde délire

rencontre

Rencontre organisée par l 'Association de la Cause Freudienne

avec Georges Haberberg - psychanalyste, chef d'une unité de psychiatrie

" Un aliéné est aussi un homme que la Société n'a pas voulu entendre et qu'elle a voulu empêcher d’émettre d'insupportables vérités." déclarait Antonin Artaud.

 

Que vient découvrir celui qui pénètre les couloirs d'un asile psychiatrique pour enquêter sur un crime non résolu, ce journaliste ambitieux ? Au bout du corridor, il y a peut-être le scoop ? Mais il y a surtout des révélations bien plus violentes. Ces insupportables vérités quelles sont-elles ? Celle d'une société ravagée par la guerre et le racisme, autant de violences dont témoignent ceux que l'on a enfermés parce qu'ils sont fous. "N'est pas fou qui veut" dit Lacan, et ce journaliste interné à son tour en fera la redoutable expérience.

Shock Corridor n'ouvre pas seulement une fenêtre sur la folie mais sur toutes les folies qui rongent notre monde, comme l'a si brillamment réalisé Samuel Fuller dans le film  dont la pièce s'inspire.

 

Pourquoi mettre en scène et questionner ainsi l'institution à notre époque ? Comment mettre en scène et dire la déchirure qu'est la folie ?  Voici des enjeux fondamentaux, qui alimenteront sans doute le débat à l'issue du spectacle.