théâtre jeune public

ça dada

Alice laloy

Réservez vos places

Mer 07 mars 2018 à 15h Réserver
Sam 10 mars 2018 à 19h Réserver
Ven 16 mars 2018 à 20h Réserver
Sam 17 mars 2018 à 15h Réserver
Ven 23 mars 2018 à 20h Réserver
Sam 24 mars 2018 à 15h Réserver

Et si on jouait Dada ? Avec une inventivité frénétique et un humour crépitant, trois acteurs font du public le complice d’un rituel fou et génial. Une plongée dans la poésie pour les enfants et les plus grands.

« Dada est notre intensité ! » proclame une voix. Un comédien et deux comédiennes se concentrent pour entrer dans un état d’esprit particulier : celui du combattant de l’art, prêt à affronter l’inconnu et le chaos, en quête d’un acte de vraie création. Armés de bombes de peinture, de marteaux, de machineries, de mannequins et d’outils en tous genres, soutenus par les spectateurs, ils vont abattre des murs et tout mettre par terre. Ils reconstruiront allègrement un monde qui galope, hennit, chante par onomatopées, se tache de peinture, éclate et chute à nouveau, en perpétuelle transformation. La metteuse en scène Alice Laloy installe sur la scène un terrain de jeu où l’action avec l’objet et la matière est aussi importante que le texte. Où tout semble possible. Ça Dada, comme un kaléidoscope, avance par ricochets, habillé des mille couleurs sonores du musicien et contrebassiste Éric Recordier. Une fête joyeuse et vivifiante qui célèbre notre capacité créatrice. Un cadeau pour la jeunesse dont les adultes auraient tort de se priver !

PASS « famille », jusqu'à 5 places par représentation !

C'EST DANS LA PRESSE

"L’excitation autant que le rire parcourt les fauteuils. Comme il est d’usage chez Am Stram Gram, les parents reconnaissants profitent pleinement des finesses et autres références culturelles, tandis que les enfants s’esclaffent devant les onomatopées ou la bricole burlesque. Chacun y trouve son compte, chacun désentrave sa créativité, chacun devient le poète de sa propre insoumission." Katia Berger, La Tribune de Genève

Poursuivez l'expérience

Big dada, actions artistiques en faveur d’une révolution poétique
12 fév > 24 mars
hall Jean-Pierre Vernant, Montreuil et environs

Biographie...

Metteuse en scène, scénographe et costumière, Alice Laloy s’est formée à l’école du Théâtre National de Strasbourg. à partir de 2002, elle travaille avec les metteurs en scène Lukas Hemleb, Catherine Anne, Jean-Pierre Vincent, Yannick Jaulin… Elle fonde « La compagnie S’appelle Reviens » en Alsace, et crée des spectacles en confrontation avec la matière : D’états de femmes (2004), Moderato (2006), Batailles (2012), Rebatailles (2013), Sous ma peau / Sfu.ma.to (2015). Elle signe les spectacles pour « tout public », 86 cm (2009), Molière du meilleur spectacle jeune public, et Y es-tu ? (2011). Elle a reçu le prix de la Création / Expérimentation de l’Institut International de la Marionnette (2013). Elle mène aussi un projet de mise en scène photographique, Pinocchio(s).

Distribution / Production...

(distribution en cours)

écriture et mise en scène Alice Laloy
dramaturgie, collaboration à l’écriture Emmanuelle Destremau
musique Éric Recordier
scénographie Jane Joyet
avec la voix de Valérie Schwarcz
lumières Rémi Furrer
costumes Marion Schmid
accessoires Benjamin Hautin, Alice Laloy, Anaïs Guenon
conception machineries Davide Cornil
construction machineries François-Xavier Thien
construction décor Ateliers de la Ville de Genève

production Théâtre Am Stram Gram — Genève
coproduction La compagnie S’appelle Reviens
Ce texte est lauréat de la Commission nationale d’Aide à la création de textes dramatiques — Artcena.