théâtre-musique

PROVA D'ORCHESTRA

Mathieu Bauer / avec les élèves de l'ERAC

Réservez vos places

Mer 02 mai 2018 à 20h Réserver
Jeu 03 mai 2018 à 20h Réserver
Ven 04 mai 2018 à 20h Réserver
Sam 05 mai 2018 à 19h Réserver

Répondant à l’invitation de l’ÉRAC, Mathieu Bauer adapte Prova d’Orchestra, célèbre film de Federico Fellini, véritable hommage à l’immense compositeur et collaborateur de toujours du réalisateur, Nino Rota.

Dans l’Italie des années de plomb, une équipe de télévision fait un reportage sur la répétition d’un orchestre symphonique. Entre observations réalistes et caricatures moqueuses, Fellini dépeint l’ensemble des relations et des sentiments que chacun entretient avec son instrument, la musique, le chef d’orchestre, le groupe. La présence du petit écran dans les murs de l’oratoire va révéler et libérer chez les musiciens une prise de parole sans filtre, qui exacerbe au fur et à mesure la révolte des interprètes contre toute forme d’autorité. Petit à petit, l’orchestre s’éloigne de l’harmonie nécessaire pour exécuter la partition, empêtré qu’il est dans ses revendications sociales et politiques. Avec l’humour et la tendresse qui le caractérisent, Fellini critique, en creux, les différentes révolutions qui ont traversé les années 70, qu’elles soient d’ordre politique ou de mœurs. Une partition théâtrale et musicale fracassante interprétée par les quatorze jeunes comédiens de l’ÉRAC et l’Orchestre de spectacle du Nouveau théâtre de Montreuil, dirigé par Sylvain Cartigny.

+++
Soyez réalistes, demandez l’impossible — Journée agora #3
En marge des 50 ans des événements de mai 68, quelle place aujourd’hui pour la contestation, l’utopie et le rêve d’un autre monde ? Au programme : concert, forum, exposition, projections…
le 05 mai 2018 de 15h à 22h30 / salle Jean-Pierre Vernant

Biographie...

La préoccupation majeure de Mathieu Bauer est de trouver des formes susceptibles de traduire les enjeux de notre époque. Guidé par l’idée d’un théâtre qui mêle intimement la musique, le cinéma et la littérature, où le montage est pensé comme
instrument du décloisonnement entre les formes artistiques, Mathieu Bauer travaille à partir de matériaux très divers : des articles de presse, des essais, des romans, des films, des opéras et des pièces de théâtre. Il compose de nouvelles partitions qui articulent le rythme, le texte, le chant et l’image. C’est la singularité de son travail et la grammaire de sa pratique théâtrale.

Distribution / Production...

avec Mathilde Bigan, Raphaël Bocobza, Fernand Catry, Pauline D’Ozenay, Anouk Darne-Tanguille, Nino Djerbir, Nicolas Gachet, Mouradi M’chinda, Morgane Peters, Nathan Roumenov, Tamara Saade, Frederico Semedo Rocha, Angelica Kiyomi Tisseyre-Sekine, Clémentine Vignais
et les membres de l’Orchestre de spectacle du Nouveau théâtre de Montreuil

d’après Prova d’orchestra de Federico Fellini
adaptation et mise en scène Mathieu Bauer
collaboration artistique et composition Sylvain Cartigny
dramaturgie Thomas Pondevie
création lumière Stan-Bruno Valette